Élections Législatives 2017

Dans la perspective des élections législatives, nous pouvons interroger l’oracle afin d’y voir plus clair. Les questions sont suffisamment ouvertes pour être comprises comme des prédictions, aussi bien que comme des conseils.

Les partis que nous allons étudier sont : En Marche, Les Républicains, Le Parti Socialiste, Le Front National et France Insoumise. A chaque fois nous allons poser trois questions : évaluation du projet, constitution d’un groupe et perspective d’appartenir à une majorité parlementaire.

En Marche

Comment évaluez-vous le projet d’En Marche ?

50 - L'engagement

La situation

50 – L’engagement

On est appelé à servir les autres.

Quelle est la perspective pour En Marche de constituer un groupe parlementaire ?

2 - L'obéissance

La situation

2 – L’obéissance

Pouvoir apporter son aide, sans prendre de décisions.

 

Quelle est la perspective pour En Marche d’appartenir à la majorité parlementaire ?

29 - La profondeur

La situation

29 – La profondeur

Quand les problèmes sont trop difficiles, on essaie de les contourner.

Les Républicains

Comment évaluez-vous le projet des Républicains ?

6 - La réclamation10 - La persistance

La situation

 6 > 10

Ne pas continuer à réclamer. Malgré des remarques, la conclusion sera honnête.

 

Quelle est la perspective pour les Républicains de constituer un groupe parlementaire ?

 

26 - La vérification43 - La révélation

La situation

 26 > 43

On se prépare à remplacer ceux qu’on a perdu.

Quelle est la perspective pour les Républicains d’appartenir à la majorité parlementaire ?

5 - Patience39 - L'incertitude

La situation

5 > 39

On pourra faire des avancées spectaculaires si on se concentre sur les idées que les autres doivent comprendre.

Le Parti Socialiste

Comment évaluez-vous le projet du Parti Socialiste ?

5 - Patience

La situation

5 – Patience

Quelque chose vient, attendre en confiance au lieu d’aller voir.

 

Quelle est la perspective pour le Parti Socialiste de constituer un groupe parlementaire ?

 

13 - La compagnie33 - S'éloigner

La situation

 13 > 33

On s’est perdu mais on se retrouvera plus tard.

Quelle est la perspective pour le Parti Socialiste d’appartenir à la majorité parlementaire ?

9 - L'apparence22 - Réserver

La situation

 9 > 22

On est peu enclin à faire ce que les autres demandent.

Le Front National

Comment évaluez-vous le projet du Front National ?

18 - Le désordre46 - La formation

La situation

 18 > 46

On quitte les autres pour aller voir.

Quelle est la perspective pour le Front National de constituer un groupe parlementaire ?

18 - Le désordre

La situation

18 – Le désordre

On a besoin d’abandonner ses affaires et se rendre disponible pour adoucir patiemment ses défauts les plus gênants, afin de pouvoir inspirer confiance et être engagé par ceux qui peuvent nous aider.

Quelle est la perspective pour le Front National d’appartenir à la majorité parlementaire ?

20 - La vue23 - L'érosion

La situation

 20 > 23

On montre à une personne compétente.

La France Insoumise

Comment évaluez-vous le projet de La France Insoumise ?

17 - Guider7 - La volonté

La situation

 17 > 7

On espère pouvoir venir bien que les proches s’y opposent.

Quelle est la perspective pour La France Insoumise de constituer un groupe parlementaire ?

14 - La satisfaction des demandes50 - L'engagement

La situation

 14 > 50

On doit se préparer avant de s’engager.

Quelle est la perspective pour La France Insoumise d’appartenir à la majorité parlementaire ?

60 - La limite19 - Accompagner

La situation

 60 > 19

On découvre sans aide une nouvelle manière de faire le nécessaire, alors on est reconnu.

Conclusion

Les perspectives semblent bonnes pour La France Insoumise et les Républicains.  En ce qui concerne En Marche, c’est incertain. Le PS et le FN ne semblent pas être en mesure de constituer un groupe parlementaire, mais le PS devrait retrouver un groupe « plus tard ». A la question si La France Insoumise ferait partie de la majorité parlementaire, une réponse positive n’est pas à écarter (auquel cas la majorité serait atteinte sans l’aide d’aucun autre parti).

Bien entendu, ces interprétations sont à prendre avec des pincettes. A l’occasion des présidentielles, l’hexagramme 15 (pudeur, modestie, humilité et parfois humiliation) avait été obtenu pour les perspectives du FN au second tour, que j’avais interprété comme une absence au second tour. Il me semble désormais que cet avis se rapportait au débat du deuxième tour. Je ne serai pas donc surpris si une ou plusieurs interprétations sont erronées.